Internetpräsenz weltwärts

Deux pays, un seul thème : Consommation durable au Sénégal et en Allemagne

Des amis de la nature échangent sur l'Objectif de Développement Durable 12

Dix participants des Amis de la Nature se sont rendus en mars 2017 du Sénégal en Allemagne. La première rencontre avec les jeunes amis de la nature d'Allemagne (Naturfreundejugend Deutschlands) a eu lieu à Berlin. Une revue de jeunes en allemand et en français doit voir le jour, basée sur les approches, idées et contributions sur la consommation et le tourisme durable. La rencontre retour des deux groupes à Dakar est prévue pour mars 2018. En attendant, les partenaires du projet relatent les expériences faites jusqu'à présent.

De l'idée au projet

Photo : Jeunes amis de la nature d'Allemagne (Naturfreundejugend Deutschlands). Échange de jeunes Berlin-Dhaka sur l'ODD 12, consommation durable.

Nos associations se sont rencontrées au Sénégal il y a environ un an et demi à l'occasion d'un échange entre professionnels. Au bout de quelques jours, nous avons ressenti un très grand enthousiasme vis-à-vis du travail respectif de l'autre et avons eu envie de rester en contact et de faire quelque chose ensemble : l'idée d'un échange de jeunes est ainsi rapidement née. Dès le départ, travailler en partenariat et sur un pied d'égalité nous est apparu très important. La ligne de soutien des rencontres weltwärts offrait une bonne approche pour ce faire puisque toutes les demandes doivent être déposées et signées ensemble. Les deux partenaires du projet participent à égalité, c'est un critère important du soutien.

Notre focus : Consommation durable

Photo : Jeunes amis de la nature d'Allemagne (Naturfreundejugend Deutschlands)

Nous avons choisi pour thème de notre rencontre de jeunes l'ODD 12, l'Objectif de Développement Durable des Nations Unies sur la consommation durable. Cet objectif nous permet de nous baser sur de nombreux aspects qui font partie intégrante du travail de nos associations. Le sous-objectif portant sur le tourisme durable en particulier représente un thème central du mouvement des amis de la nature depuis sa création. La consommation a une répercussion sur de nombreux domaines de la vie et c'est une chose sur laquelle tout un chacun peut facilement entrer en action. Certains des sous-objectifs de l'ODD 12 abordent en outre des problèmes qui concernent également le Sénégal et l'Allemagne, même si c'est à des degrés différents. Ainsi, en tant qu'amis de la nature, nous nous intéressons tout particulièrement au thème des déchets, du gaspillage des aliments et des entreprises responsables.

C'est pourquoi lors de notre première rencontre en Allemagne du 10 au 24 septembre 2017, nous avons rendu visite à des initiatives les plus diverses qui s'occupent de ces sujets. Nous souhaitons présenter dans une revue de jeunes réalisée ensemble, qui devra paraître en allemand et en français après la rencontre retour de fin mars 2018, les nombreuses impulsions que nous avons reçues grâce aux différentes idées et approches. Nous y présentons en particulier notre perspective de jeunes sur la pertinence d'une consommation durable dans le contexte de la coopération. Un point important pour nous : un changement de mentalités et une écoute mutuelle, préalable indispensable pour les prochaines étapes.

Des points de vue différents – un même objectif

Photo : Jeunes amis de la nature d'Allemagne (Naturfreundejugend Deutschlands)

C'est ce qui rend le partenariat aussi passionnant. En effet, les défis différents en Allemagne et au Sénégal influencent aussi nos points de vue. Chaque groupe a en outre apporté des méthodes, jeux et approches différents dans notre projet. Nous avons ainsi appris à être totalement ouverts aux nouvelles idées et à briser des clichés bien ancrés : il ne s'agit pas d'apprendre quelque chose à l'autre, mais d'apprendre les uns des autres et les uns avec les autres.

Nous sommes jusqu'à présent très satisfaits de notre projet et curieux de la suite de son déroulement. Bien sûr, il est toujours possible de faire mieux et nous n'avons pas encore atteint un partenariat sur un pied d'égalité, loin s'en faut. Ceci se manifeste par exemple par les conditions inégales que nos partenaires doivent remplir pour les voyages dans le pays partenaire. Ainsi, alors que les jeunes du Sénégal doivent surmonter des procédures fastidieuses en matière de visas, les jeunes allemands ont simplement besoin d'un passeport valide. C'est toutefois quelque chose que les amis de la nature ne pourront pas changer seuls.