Internetpräsenz weltwärts

A propos des weltwärts projets de rencontre

weltwärts - Projets de rencontre extrascolaires dans le contexte de l'agenda 2030

En 2016, dans le cadre de l'agenda 2030 pour le développement durable, le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) a lancé une nouvelle ligne de soutien. Elle permet à des groupes de jeunes d'Allemagne et des pays du Sud de réaliser des projets communs dans le cadre d'un échange mutuel. Les jeunes sont ainsi en mesure de participer activement et durablement à l'aménagement de la société mondiale.

Promouvoir une citoyenneté mondiale

Photo: Naturfreundejugend Deutschlands

weltwärts "projets de rencontre dans le contexte de l'Agenda 2030" complète la nouvelle ligne de soutien en proposant un échange de groupes de jeunes orienté sur la politique de développement. Les rencontres de groupes d'Allemagne et de pays du Sud doivent permettre à des jeunes de 16 à 30 ans de mieux comprendre les questions mondiales. Ceci leur permettra de découvrir leur responsabilité de citoyens et citoyennes du monde et d'assumer activement la responsabilité de questions d'avenir mondiales. Il s'agit tout particulièrement d'interpeler les groupes de jeunes qui ne s'étaient jusqu'à présent que peu préoccupé des problématiques relatives au développement. Dans la phase pilote, la ligne de soutien est centrée sur des rencontres entre l'Allemagne et des partenaires africains.

Renforcer les acteurs de la société civile

Soutenir les organismes de formation des jeunes et d'échange de jeunes et renforcer les partenariats mondiaux constitue un objectif supplémentaire de la ligne de soutien. Il convient de soutenir le dialogue, la coopération et la mise en réseau entre les acteurs de la société civile du Sud et du Nord.

Focus: l'Afrique et les objectifs de développement durable

La ligne de soutien a été créée dans le cadre de l'initiative germano-africaine pour la jeunesse (DAJ) qui contribue à mettre en œuvre la nouvelle politique africaine du ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement. Cette ligne de soutien complète l'instrument que sont les programmes d'échange liés au développement tels que le service volontaire de développement weltwärts ou le programme d'apprentissage et de qualification ASA ainsi que le programme d'échanges scolaires ENSA en apportant un format dédié à l'échange de groupes de jeunes extrascolaire. Le point fort du soutien porte sur des projets avec des pays africains.

lire la suite “Historique”

Les projets créés dans le cadre de la ligne de soutien doivent par ailleurs viser à mettre concrètement en œuvre un ou plusieurs des 17 objectifs de développement durable (ODD). Ces objectifs ont été adoptés par les Nations Unies en 2015 afin de permettre à tout un chacun de vivre dans la dignité d'ici 2030. L'agenda 2030 et ses objectifs de développement durable s'adressent pareillement à toutes les nations. Il est porté par l'esprit d'un nouveau partenariat mondial dans lequel tous les pays de la communauté internationale sont conjointement responsables des individus et de l'environnement.

lire la suite “La diversité des sujets choisis”

Groupe de référence

Un groupe de référence accompagne le développement de la ligne de soutien dans la phase pilote sur le plan technique et offre son expertise : il est composé de représentant-e-s des associations d'encadrement (international) des jeunes, des associations de coopération au développement dans la société civile, d'associations de migrants et de représentant-e-s d'Engagement Global. Le groupe de référence se rencontre deux fois par an pour traiter et débattre du développement conceptuel et de la mise en œuvre pratique des weltwärts projets de rencontre extrascolaires. Il sert en outre à la mise en réseau, à l'échange d'expériences et à la transmission des informations.

Encadré sur les acteurs

Les weltwärts projets de rencontre extrascolaires sont mises en œuvre en coopération avec différents acteurs. Dans la phase pilote, le projet est accompagné non seulement par le Ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement, Engagement Global et les organismes responsables de la société civile mais aussi par un groupe de référence. Une coopération est par ailleurs instituée avec des partenaires stratégiques du domaine du sport et de la formation culturelle.